Quels types de fondation choisir ?

Parmi les décisions que vous devrez prendre, quand vous allez construire une maison, c’est de déterminer le genre de fondation sur laquelle elle reposera. Après tout, la fondation remplit des fonctions essentielles dans le maintien de votre maison en place, même si le sol sous-jacent peut se déplacer. Les constructeurs choisissent les fondations en fonction de l’emplacement, des conditions du sol, de l’humidité de la zone, et bien sûr, du budget.

Types de fondations : fondation du sous-sol

Une fondation de sous-sol complet commence par un trou d’au moins huit pieds de profondeur, pour accueillir un espace de vie souterrain, dont la surface au sol correspond, à la plupart ou à la totalité du niveau du sol de la maison. Vous placerez des murs de fondation structurels sur des semelles en béton qui courent le périmètre du sous-sol. Ces semelles doivent être placées à au moins 12 pouces au-dessous du sol non perturbé, et à au moins 12 pouces au-dessous de la ligne de gel. Vous allez ensuite couler des poutres, ériger des murs de fondation et couler une dalle de ciment à l’intérieur des murs. L’avantage évident d’une fondation de sous-sol est l’espace de vie supplémentaire qu’elle peut fournir ; en fait, il peut doubler la superficie de la maison, si les propriétaires décident de la terminer. Les fondations de sous-sol sont durables et résistantes au feu et aux intempéries. Vous les trouverez souvent dans les climats froids, car les fondations de la maison doivent malgré tout être placées sous la ligne de gel, pour empêcher la maison de bouger pendant les cycles de gel et de dégel. Elles peuvent être chauffées ou climatisées avec le reste de la maison.

Un sous-sol est le type de fondation le plus cher, et à moins que vous ne construisiez un sous-sol à la lumière du jour, un sous-sol construit sur une colline qui s’ouvre à la lumière du jour sur au moins un côté, cet espace créé par ce type de fondation peut ressembler à une grotte, car il manque de lumière naturelle. Il est déconseillé de construire un sous-sol, si vous habitez dans une zone à risques d’inondation.

Types de fondations : fondations de dalles en béton

Une dalle de fondation, parfois appelée fondation monolithique ou monodalle, est une dalle de béton plate qui repose sur le sol, et est coulée en une seule pièce. Le principal avantage d’une fondation monolithique est qu’elle est moins chère et plus rapide à construire. En fait, l’installation est un processus simple. Une poutre encastrée dans le béton s’étend sur environ deux pieds de profondeur autour du périmètre de la dalle, et des treillis métalliques et des barres d’armature en acier sont noyés dans le béton. Étant donné que les bâtiments qui reposent sur une dalle n’ont pas de vide sanitaire, les propriétaires n’auront pas à s’inquiéter des problèmes d’entretien qu’un vide sanitaire peut présenter.

Types de fondations : fondations en bois

Les constructeurs utiliseront du bois traité avec un agent de préservation, résistant à la pourriture et facile à installer. Parce qu’elles ne nécessitent pas de coulage de béton ou de travaux de maçonnerie à forte intensité de main-d’œuvre, les fondations en bois sont plus rapides et moins coûteuses à installer. Les constructeurs peuvent également isoler ces fondations et créer un vide sanitaire plus chaud et une maison avec moins de courants d’air. Fait amusant pour ceux qui doutent de la durabilité de la construction en bois dans le bon climat : les archéologues ont trouvé des poutres en bois de Chypre dans des pyramides égyptiennes vieilles de plus de 6 000 ans.

Certains bois sont insensibles aux insectes et aux moisissures, on citera par exemple :

  • Le séquoia ;
  • Le cèdre ;
  • Le cyprès, etc.

Types de fondations : fondations de piliers et de poutres

Dans les zones côtières, la meilleure façon d’ancrer une maison au-dessus d’un sol, en constante évolution, est de construire des fondations sur des piliers et poutres. Vous les trouverez souvent dans des zones sujettes aux ouragans ou aux inondations majeures. Ils doivent soutenir la maison et la protéger de l’humidité, ils nécessitent donc une planification sérieuse.

Vous devrez faire appel à un ingénieur en structure pour superviser un projet, car il devra effectuer une analyse du sol pour s’assurer que vous construisez la structure dans les bonnes conditions.