fatigue-artisans-batiment

Comment Gérer sa Fatigue quand on est Artisans ?

Quand les artisans font passer leur travail avant leur santé … Les chiffres voient rouge ! Découvrez comment gérer sa fatigue quand on est artisans et quelques outils pour améliorer le quotidien.

fatigue batiment chiffres clés source lemoniteurArtisans du bâtiment, gérer sa fatigue

La dernière étude sur l’état de santé des artisans du bâtiment est sortie. Comme chaque année depuis trois ans, le Baromètre Arti Santé BTP enquête nationalement auprès des chefs d’entreprises artisanales du BTP. Vient alors la publication des résultats et des chiffres.

Ci-dessus vous pouvez donc comparer les chiffres de l’étude 2015 et ceux de 2016 publiés il y a quelques semaines. Et le constat est toujours le même : l’état de santé des artisans du bâtiment continue à se détériorer.

  • 56 % des artisans considèrent être fatigués, contre 53 % en 2015, légère hausse,
  • 58 % des artisans du bâtiment se disent être souvent stressés, contre 53 % en 2015,
  • Le chiffre qui décolle le plus est celui concernant le suivi médical : en 2016 87 % des artisans ne sont pas suivis médicalement vis-à-vis de leur activité professionnelle, alors que seulement 43 % des interrogés en 2015 déclarés avoir un suivi médical irrégulier ! Le chiffre double !

« Épuisement physique et mental » – Batiweb 

« Le burn-out guette » – Le Moniteur

« Moins de bobos physiques, plus de douleurs physiques » – BatiActu

1) Le bilan santé des Artisans du Bâtiment

Parmi les 240.000 artisans du bâtiment en France, nombreux sont ceux qui souffrent de fatigue, stress, maux psychiques, incertitudes, etc.
Entre les visites de chantiers, la recherche de nouveaux clients, la gestion administrative (devis, factures, payes des salariés, etc), le rythme de travail des artisans fait partie des plus épuisant.

Ajoutez à cela le trop-plein de charges, le poids de l’administratif, l’alternance entre forte et faible activité ou encore le manque de visibilité sur l’avenir et vous obtenez des chiffres inquiétants sur l’état psychologique des artisans.

A cela s’ajoute les nombreux problèmes de leur régime social le RSI (lisez notre article à ce sujet : Le RSI des artisans du bâtiment, quelques conseils) qui leur prend beaucoup de temps, la gestion, les vérifications, les déclarations, et parfois leur donne des inquiétudes.

50 heures par semaine pour 1 artisan sur 2
59 % avouent un sentiment de fatigue
45 % déclarent avoir un mauvais sommeil
79 % des artisans souffrent de douleurs musculaires
1 artisan sur 2 stressé et fatigué 

La première enquête nationale a été effectuée en 2014 et indiquait un niveau de stress accru, un manque de suivi médical et une vie de famille dégradée pour les artisans du bâtiment. Suite à ces chiffres inquiétants et négatifs, l’organisateur de cette étude a décidé de réitérer en 2015.

En 2016 sort alors la deuxième étude sur la santé des artisans du BTP (chiffres de 2015) réalisée par le Baromètre ARTI santé BTP. Le constat est le même, voire pire :l ‘état de santé psychique et psychologique de ces travailleurs est fragile et inquiétant.

fatigue batiment artisan barometre source capeb

2) Les outils pour améliorer le travail dans le Bâtiment

Quelques outils pour améliorer le quotidien des ouvriers du Bâtiment :

  • Favorisez l’organisation : privilégiez le travail d’équipe, privilégiez les tâches lourdes tôt le matin,
  • Modifiez les conditions de travail : adaptez l’habillement, proposez des pauses café le matin d’hiver, amenez des glacières l’été, avec des boissons fraîches,
  • Aménagement des horaires : par exemple l’été, commencez plus tôt le matin pour profiter de la fraîcheur matinale, évitez le 12 h – 14 h pour travailler, ou essayez de faire des tâches moins pénibles à ces heures-là,
  • Adaptez une hygiène de vie optimale : se coucher tôt et dormir huit heures par nuit, boire beaucoup d’eau, limiter la consommation d’alcool, bien s’alimenter, quantitativement mais aussi qualitativement, etc.
  • Contre le froid : portez un habillement adéquat (parkas de chantier avec col montant protecteur, bonnet sous le casque), si vous êtes employés demandez à votre chef des locaux de pose chauffés et fournit en boissons chaudes; si vous êtes le gérant d’une entreprise, mettez les à disposition de vos salariés, utilisez les techniques de réchauffement du corps (taper les pieds au sol et se frotter les mains pour booster la circulation sanguine).

fatigue batiment artisan barometre source capeb

Ci-dessus vous pouvez découvrir les chiffres de 2014. 40 % des artisans du bâtiment interrogés se sentaient pessimistes vis-à-vis de l’avenir.

Les résultats du baromètre 2016 sont plus encourageants et plus dans le positif : 36 % des artisans du BTP interrogés manifestent un sentiment positif au sujet de l’avenir de leur activité (contre 28 % en 2015). Ce chiffre se justifie car d’après les artisans sondés, 51 % ont observés une progression de leur activité en 2016.

3) La sécurité sur les chantiers briques

Suite à nos informations sur les études 2015 et 2016 concernant les qualités de vie des artisans du BTP, puis à nos conseils sur les moyens d’améliorer les conditions de travail et donc l’amélioration de l’état de santé et de fatigue, nous nous intéressons maintenant à un autre sujet.

Un sujet également très important dans le milieu du bâtiment et qui ne doit lui aussi pas être pris à la légère : celui de la sécurité sur les chantiers.

Peut-être avez-vous entendu parler en 2015 de ce « Guide des bonnes pratiques » publié par la FFTB ?(Fédération Française Tuiles & Briques). Il portait sur l’amélioration des contions de travail sur les chantiers et était destiné aux professionnels du secteur du BTP.

Cette année, la Fédération a décidé de renouveler cet outil mais cette fois de façon plus moderne.
En effet, l’année dernière le guide était en version papier : moins attrayant et moins ludique.
En 2016, l’organisme opte pour le numérique et se veut plus interactif, ludique et moderne.
Pour cela, il investit le web et propose un « guide des bonnes pratiques » sur un site internet dédié.

fatigue artisans batiment

Voici ci-dessus l’interface de ce jeu interactif, cliquez dessus et allez améliorer vos connaissances professionnelles ! Informez-vous des bonnes attitudes à adopter pour garantir la sécurité et le confort de tous les intervenants sur les chantiers de maçonnerie brique : Guide des bonnes pratiques.

Sous forme de 12 activités, ré-apprenez les bases du métier et les bonnes pratiques à adopter pour optimiser le bon déroulement de vos chantiers.

Les réflexes à adopter dans le bâtiment

A travers ce jeu en ligne redécouvrez les bonnes manières de travail sur vos chantiers de maçonnerie.
Vous pourrez, grâce à cet outil, revoir entre autres :

  • La manutention : les gestes et postures idéales,
  • Les protections à utiliser (protection avec fixations sur dalle et protection sans fixation),
  • Les équipements de protection individuelle (la tenue : le casque, les chaussures de sécurité, les gants, le gilet, etc),
  • Les règles de la conduite d’engins,
  • Les techniques recommandées concernant le remblai, les passerelles, les étaiements provisoires, etc,
  • Les stocks intermédiaires,
  • Mise en oeuvre de la maçonnerie (Norme NF DTU, DTA, etc),
  • La circulation et chemin d’approvisionnement adéquats.

Les outils pour gérer sa fatigue artisans - la bonne brique                 Les outils pour gérer sa fatigue artisans - la bonne brique

4) La chaleur dans les professions du Bâtiment

Tout comme le froid, la chaleur est elle aussi désastreuse pour les conditions de travail des ouvriers du Bâtiment. Comme vu plus haut pour le froid, il existe également des outils pour adoucir les effets de la chaleur.

Voici quelques conseils pour favoriser votre travail sur les chantiers et également préserver votre santé.

  • Adapter votre tenue vestimentaire : privilégier les habits clairs, des teintes claires pour vos habits de travail. Le noir et les couleurs sombrent attirent le soleil et de plus, gardent la chaleur. Alors que les couleurs claires favorisent l’évaporation de la sueur et la ventilation du corps.

Attention cependant à ne pas céder à la tentation d’enlever ses vêtements ! Cela peut paraître tentant en période de fortes chaleurs mais ce n’est pas une bonne idée pour votre sécurité.

Le mode « torse nu » n’est donc pas recommandé, d’une part pour les coups de soleil et d’autres part pour protéger votre peau d’éventuels incidents. A ne pas oublier non plus, son casque et ses chaussures de sécurité.

  • Aménager l’organisation du temps de travail : l’été on privilégiera les tâches lourdes et difficiles le matin très tôt. Ce qui signifie qu’il fera plus frais, votre corps n’aura pas à doubler d’efforts pour parvenir à la mission.

Le travail d’équipe sera plus que jamais bénéfique pour contrer les effets de la chaleur, en se surveillant mutuellement, les ouvriers anticipent les éventuels problèmes liés aux températures.

Canicule Info Service
Un numéro spécial Canicule existe :
0800 06 66 66 pour vos questions et besoins d’informations !

  • L’aménagement des horaires sera aussi une bonne solution pour ne pas subir trop fortement la chaleur. En commençant plus tôt par exemple le matin et en finissant plus tôt également.

Ou alors certains artisans du bâtiment, commencent très tôt le matin pour bénéficier des températures encore fraîches. Ils prennent ensuite une longue pause le midi, en s’accordant en même temps une belle sieste. Et enfin reprennent le travail plus tard dans l’après midi pour finir leur journée également à la fraîche.

Bien sûr ce genre d’aménagement d’emploi du temps est davantage possible pour les artisans qui sont leur propre patron et qui peuvent donc gérer comme bon leur semble leur temps de travail.

Pour les ouvriers du bâtiment qui travaillent à plusieurs, par exemple dans le cas d’une entreprise avec une dizaine de salariés, les avantages seront ailleurs. Notamment, dans la rotation des tâches. En effet, en cas d’intense soleil, les ouvriers pourront échanger les postes de travail pour minimiser l’exposition au soleil.

  • Améliorer les conditions de travail : Quelques solutions pourront rendre un peu moins difficile le travail des ouvriers du bâtiment en période de fortes chaleur. Notamment l’utilisation de brumisateurs. Ces bouteilles vaporisantes envoient un jet d’eau fraîche qui rafraîchira les employés. Les brumisateurs peuvent être individuels ou une machine vaporise en grosse quantité.

Des bouteilles d’eau fraîches à disposition et en quantité suffisante. L’organisme de la santé au travail préconise pour les ouvriers du bâtiment, que l’employeur doit lui mettre 3 litres d’eau à disposition par jour. Article du gouvernement.

Enfin, pour prévenir des problèmes de santé, les employés du bâtiment devront penser à leur vue, en protégeant leurs yeux du soleil. Pour cela, le port de bonnes lunettes de protection teintées sera indispensable et fortement recommandé.

5) Avec La bonne brique, dégagez-vous du temps !

La bonne brique se veut être partenaire de votre activité au quotidien et vous accompagne dans vos problématiques :

  • Trouver des chantiers, « montrer » votre entreprise, faîtes la visiter, expliquez votre activité, informez l’internaute de votre savoir-faire et de vos compétences,
  • Obtenir de nouveaux clients, être plus vu du particulier,
  • Développer votre réseau, vous mettre en relation avec d’autres pros, proposer de la recommandation, tisser un réseau professionnel,
  • Augmenter votre présence sur Internet, améliorer votre visibilité,
  • Vous aider dans vos besoins de sous-traitance, de recherche de main d’oeuvre qualifiée, etc …

Pour en savoir plus sur les outils de La Bonne Brique, consultez notre article à ce sujet : Les 10 fonctionnalités du site dédié aux artisans et entreprises du bâtiment.

A l’image de cet artisan spécialisé dans la fabrication d’escaliers sur-mesure, créez votre vitrine et augmentez votre visibilité sur Internet : Escaliers Haquette

Escaliers haquette la bonne brique fatigue batiment artisan

Continuez votre lecture en consultant notre ancien article sur le sujet de la santé et du stress des artisans du bâtiment.  

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *