Comment réussir dans son Activité du BTP Bâtiment

Comment réussir dans son Activité du BTP / Bâtiment ?

Vous souhaitez vous lancer dans une activité du bâtiment et vous souhaitez connaître le baba pour réussir dans ce domaine ?

Vous êtes peut-être déjà installé à votre compte, mais vous restez informé sur des bonnes pratiques dans votre secteur d’activité.

Gérant d’une entreprise dans le domaine de l’habitat, artisan, autoentrepreneur, vous êtes sans cesse à l’écoute d’informations ou de conseils pour être performant et efficace.

Retrouvez dans cet article, des astuces pour vous faciliter la tâche au quotidien, et vivre votre profession du BTP du mieux possible.

1) Un Artisan du Bâtiment qui réussit, c’est un Artisan qui fait preuve de sécurité

Car pour pouvoir exercer au quotidien son activité, il faut être en bonne santé et surtout, en bon état ! Donc avant toute chose, on veille à sa sécurité et on prend soin de sa santé.

Pour cela, si je travaille en hauteur, je respecte certaines consignes :

Le travail en hauteur

  • Je m’équipe, je choisis un équipement adapté à la tâche à effectuer, je porte des chaussures de sécurité et un casque,
  • J’utilise du matériel adapté également, conforme et en bon état,
  • Je respecte les prescriptions de montage,
  • Si je monte sur un échafaudage : je vérifie qu’il soit bien stabilisé,
  • Je vérifie la présence des échelles d’accès et des garde-corps,
  • J’accède à l’intérieur par les trappes,
  • Je referme les trappes après utilisation,
  • Je garde les planchers propres et non encombrés.

On rappelle que les échelles et les escabeaux ne sont pas des postes de travail !

2) Un artisan du Bâtiment qui réussit, c’est un Artisan qui connaît son environnement de travail

Les poussières et l’amiante

Tous les types de poussières sont mauvais pour le corps et la santé de l’être humain. Surtout de manière quotidienne, leur inhalation peut s’avérer dangereuse et causer des effets secondaires ou des troubles.

Certaines peuvent être responsables de maladies respiratoires qui peuvent se déclarer plusieurs années après l’exposition.

Pour les professionnels du bâtiment qui sont exposés aux poussières de bois, de ciment, de plâtre, aux fibres d’amiante, ou fibres de certains autres isolants, des mesures de sécurité doivent être prises. Certes ces poussières sont indolores, mais elles ne sont pas pour autant sans danger pour la santé.

Donc, si je travaille dans un corps de métier où la poussière fait partie de mon lot quotidien, je respecte certaines consignes :

  • J’assure l’aération de mon lieu de travail,
  • Je limite l’empoussièrement,
  • J’aspire les poussières à la source,
  • Je n’utilise pas un balayer pour enlever les poussières mais un aspirateur,
  • Je porte des équipements de travail adaptés, à savoir : des lunettes masques et une protection respiratoire avec filtre adapté,
  • Pour se protéger de l’amiante, je porte une combinaison intégrale jetable type 5 avec capuche,
  • Et ajouté à ça : des gants étanches aux particules, des chaussures de sécurité et une protection respiratoire adaptée au niveau d’empoussièrement.

Nous vous rappelons que le domaine de l’amiante nécessite des connaissances et des techniques particulières. Des formations spécialement dédiées à ce minéral existent et certaines sont mêmes obligatoires !

3) Un Artisan du Bâtiment qui réussit, c’est un Artisan qui fait preuve de prudence

Être prudent pour l’utilisation des machines

Un professionnel du bâtiment est amené à utiliser des machines dans son travail quotidien. Elles aussi imposent de faire preuve de prudence et de respecter quelques règles quant à leur utilisation. Les voici :

  • Utiliser des machines conformes et en bon état,
  • Choisir des machines adaptées à la tâche à effectuer,
  • Avant utilisation, repérer les systèmes d’arrêt d’urgence,
  • Pendant l’utilisation, respecter les consignes de sécurité de la notice du constructeur,
  • Toujours pendant l’utilisation, se protéger en portant des équipements de protection adaptés,
  • Enfin, s’attacher les cheveux longs et ne pas porter de vêtements amples.

Pour compléter cette note concernant les machines, il faut préciser que si les machines en question sont bruyantes, les consignes de sécurité doivent également concerner la protection des oreilles.

A savoir, protéger ses oreilles avec des équipements spéciaux : bouchon à façonner, bouchon pré-moulé, bouchon moulé sur mesure, serre-tête ou serre-tête monté sur casque.

Nous venons de mentionner les EPI – équipement de protection individuelle. Nous en profitons donc pour vous les présenter de manière générale.

4) Un Artisan du Bâtiment qui réussit, c’est un Artisan qui est équipé et protégé

Les équipements de protection individuelle dans le bâtiment

Dans les EPI à connaître et à utiliser dans votre métier si la tâche le nécessite, il y a :

  • Le casque,
  • Les gants,
  • Le harnais,
  • Les lunettes,
  • Le masque,
  • Les bouchons auditifs,
  • Le casque antibruit,
  • Les genouillères,
  • Les chaussures et bottes de sécurité,

Comment réussir son activité dans le BTP / Bâtiment

A noter que ces équipements de protection individuelle et vêtements de travail doivent être fournis par l’employeur et que vous devez porter ceux fournis par ce dernier.

Cette information n’est pas anodine; si un accident du travail survient, que vous subissez un accident corporel, les EPI et vêtements que vous portiez seront analysés. Pour une question d’assurance, il sera important de déterminer si ce sont bien ceux fournis par l’employeur.

Enfin, pour terminer ce chapitre sur les EPI, veillez à vous assurer régulièrement de leur bon état. Si vous constatez un défaut, une usure, il est de votre devoir d’en informer votre employeur.

De même, vous êtes contraint de les maintenir en bon état de fonctionnement.

5) Un Artisan du Bâtiment qui réussit, c’est un Artisan qui est informé

Les produits chimiques

Certains professionnels du bâtiment, selon leurs corps de métier, sont amenés à travailler avec des produits chimiques. Il est alors impératif pour eux, de connaître les symboles de reconnaissances des risques.

En voici une partie :

Comment réussir son activité dans le BTP / Bâtiment

Pour éviter les accidents, on mémorise ces symboles et on respecte quelques règles :

  • Lire les indications sur les étiquettes de tous les produits utilisés et les respecter
  • Manipuler avec précaution les produits et les déchets dangereux, le tout bien sûr en étant équipé de gants, lunettes et masques adaptés,
  • Fermer les récipients après usage,
  • Transvaser si besoin les produits dans des récipients bien identifiés,
  • Ne pas jeter un produit dangereux n’importe où !
  • Respecter l’interdiction de ne pas fumer,

Nous avons mentionné dans notre image ci-dessus, le symbole lié à l’environnement. Nous en profitons pour vous informer sur la gestion des déchets et la protection de l’environnement.

6) Un Artisan du Bâtiment qui réussit, est un Artisan respectueux de l’environnement

Un bon artisan du bâtiment c’est également un professionnel respectueux de l’environnement et soucieux de son empreinte écologique.

La gestion des déchets dans le Bâtiment

Pour participer à la protection de l’environnement tout en exerçant son activité professionnelle, quelques règles sont à respecter :

  • Essayer d’utiliser des produits et matériaux économes et respectueux de l’environnement,
  • Exploiter au mieux les matériaux pour éviter les déchets inutiles,
  • Ne pas brûler les matériaux (matières plastiques, emballages …)
  • Trier les déchets : dans des récipients ou containers adaptés, pour ensuite les amener dans des centres de collecte,
  • Ne pas jeter n’importe où ses déchets de manière générale et également les déchets liquides (eau de lavage des ustensiles de peinture, …)

Au sujet des déchets de chantier, nous vous invitons à lire notre article dédié à ce sujet : « Gérer ses déchets de chantier quand on est un professionnel du bâtiment » :

Gérer ses déchets de Chantier quand on est un Professionnel du Bâtiment

7) Un Artisan du Bâtiment qui réussit, c’est un Artisan en bonne santé

Et pour être en bonne santé, l’artisan doit prendre soin de son corps dans son activité quotidienne. Pour cela, les postures qu’il va adopter sont déterminantes pour l’avenir de sa santé.

Les manutentions manuelles, le port de charges lourdes et le travail dans certaines postures (dos penché, bras en l’air, à genoux, …) peuvent être à l’origine de troubles musculo-squelettiques – TMS.

Les manutentions et les postures

Pour le professionnel du l’habitat qui travaille avec l’ensemble de son corps ; ses mains, ses bras, ses épaules et ses jambes, des règles de sécurité sont indispensables à respecter.

Pour leur santé, ils doivent donc s’obliger à adopter les bons gestes et postures adéquat.

  • Équilibrer les charges,
  • Pour soulever une charge : se baisser en pliant les genoux et se relever en gardant le dos droit,
  • Utiliser des aides à la manutention dès que possible,
  • Employer des outils adaptés et dont le poids est réduit,
  • Travailler autant que possible à hauteur d’homme,

8) Un Artisan du Bâtiment qui réussit, c’est un Artisan organisé

L’organisation est une valeur première dans le travail d’un artisan. Elle va permettre de travailler en sécurité, mais également de gagner du temps et enfin, d’être plus efficace.

Autant sur un chantier, que dans l’atelier, l’ordre et la propreté sont deux règles essentielles pour la sécurité du professionnel.

L’organisation sur le chantier ou dans l’atelier

Afin d’éviter les accidents, l’artisan du bâtiment doit respecter quelques consignes simples :

  • Garder un chantier / atelier propre et rangé,
  • Bien organiser les stocks, en rangeant correctement les matériels et matériaux,
  • Évacuer les déchets au fur et à mesure,
  • Éviter de créer des obstacles dans les zones de passage,
  • Tout ranger en fin de journée, laisser derrière soi un lieu de travail rangé et propre,

9) Un Artisan du Bâtiment qui réussit, c’est un Artisan qui a une conduite exemplaire

Nous finissons cet article sur les bonnes pratiques de la vie d’un artisan du bâtiment avec le sujet des transports routiers et de la conduite en général.

Un professionnel du bâtiment passe beaucoup de temps sur la route. Il est amené à faire de nombreux voyages entre deux clients, d’un chantier à l’autre et aussi pour aller acheter ses fournitures et récupérer son matériel.

Notre activité qui nous permet d’être constamment entouré d’artisans du BTP nous permet de voir que le domaine de la sécurité routière est une problématique pour eux.

Il leur est fondamental de garder la possession de leur permis de conduire. Pour cela, l’artisan doit faire attention aux nouvelles voitures radar misent en place sur les routes.

Dans un sens plus large, il doit surveiller les radars fixes implantés au bord des routes.

Pour ne pas risquer son permis, le professionnel doit donc impérativement respecter les limites de vitesse. Pour l’aider dans cette démarche, il existe des applications mobiles qui rappellent les vitesses autorisées.

Voici 3 applications mobiles gratuites disponibles sur les 3 supports iOS, Android et Windows Phone :

  • Waze (Waze Social GPS Maps & Traffic)
  • Glob (InfoTrafic et Radar)
  • Michelin Navigation

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces applications, leurs descriptions détaillées et leurs téléchargements : consultez l’article de Eco-conscient.com.

Ces applications permettent également de résoudre une deuxième problématique à laquelle sont confrontés les professionnels du bâtiment : les bouchons et le trafic routier.

Être équipé de ces aides mobiles, leur permet d’éviter les routes embouteillées et donc de perdre moins de temps en voiture.

Les artisans du bâtiment sur la route

Afin de garantir sa sécurité au maximum, l’artisan doit respecter 3 autres règles d’or au volant : (ces consignes sont bien sûr à appliquer pour toutes personnes au volant d’un véhicule)

  • Utiliser la technologie Bluetooth si un appel téléphonique doit être pris ou passé, (les oreillettes sont désormais interdites),
  • Respecter la limite autorisée du taux d’alcool dans le sang, à savoir : 0,5 g/L soit en équivalent 0,25 mg par litre d’air expiré,
  • S’interdire toutes drogues, cannabis ou stupéfiants.

Pour votre information, un contrôle positif à l’alcool (entre 0,5 et 0,79 g) vous fait encourir une amende de 135 € et un retrait de 6 points sur le permis de conduire.

À 0,8 g et au-delà, c’est une peine de prison de 2 ans qui est encouru et 4500 € d’amende, ainsi que le retrait de 6 points sur le permis.

Nous vous invitons à poursuivre votre lecture sur ce même sujet avec notre article « Les outils pour améliorer les conditions de travail des ouvriers du BTP ». Il y est question de risques encourus, de solutions pour se protéger au mieux et de bonnes pratiques quotidiennes.

outils pour améliorer conditions de travail des ouvriers du btp

Enfin, pour réussir dans votre activité du Bâtiment, il vous faut communiquer.

Pour cela, Labonnebrique.fr met à votre disposition un outil de communication :

  • simple d’utilisation,
  • accessible
  • et dédié au domaine du bâtiment.

Pour en savoir plus sur notre outil de communication, contactez notre conseiller. Il vous expliquera comment gagner en visibilité sur Internet et obtenir un bon référencement.

Je prends rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *