Référencement vidéo

5 clés d’un référencement vidéo réussi !

Le digital permet de nombreuses possibilités, dont rendre son entreprise ou activité plus visible. Alors, quoi de mieux que la vidéo pour cela ? D’actualité, ludique et agréable à voir ; elle semble être le bon compromis entre visibilité et facilité. Labonnebrique vous montre les 5 clés d’un référencement vidéo réussi !

      1.Les vidéos tutoriels

Les vidéos tutoriels, c’est montrer son savoir-faire et en être fiers. Depuis quelques années maintenant, on remarque l’avènement de ces vidéos qui sont souvent très utiles à notre quotidien. Dans tous les domaines, professionnels comme particuliers, tout le monde s’y met ou s’y est déjà mis. Les tutoriels vidéos sont largement inspirés des notices que l’on peut trouver lors de certains achats. L’exemple le plus parlant n’est autre que les montages de meubles, équipés de leurs notices illustrées. Le tutoriel vidéo, c’est la même chose mais en plus ludique. La vidéo ajoute une liberté supplémentaire car elle permet de filmer tout ce que vous souhaitez, en parlant ou écrivant vos précieux conseils.

Comme les « DIY » dits « Do It Yourself » autrement dit « Faites-le vous-même », il s’agit bien souvent d’expérimenter des domaines dans lesquels nous sommes novices. Il est recommandé de consulter des vidéos issues de professionnels ; car plus sérieuses, pertinentes et fiables. Du point de vue du professionnel, il s’agit de montrer ses compétences et les faire reconnaître auprès du particulier. Comme les photos, c’est un gage de qualité. A la différence que le professionnel peut s’adresser directement à celui qui consulte la vidéo. Le rassurer, l’épauler, le conseiller ou encore lui apprendre comme s’il s’agissait d’un proche. Autant d’éléments réalisables grâce à la vidéo.
Ce support est également très apprécié car il permet d’y voir plus clair et de montrer du concret. Les explications écrites ou vocales sont d’une part très subjectives. Les lectures sont multiples, et ne rendent pas pratique la « passation » de savoir. Contrairement aux vidéos, qui même accompagnées de texte, permettent d’avoir la mise en pratique sous les yeux.

Référencement vidéo

Référencement vidéo

 

Ces mises en pratique ont d’ailleurs débouché sur des formations, aussi appelées « E-learning » soit « E-apprentissage » (le « e » faisant référencement à Internet). Les plateformes ont fleuris à la même vitesse que les vidéos tutoriels, et sont proposés par des organismes agréés, enseignants. Google par exemple, s’est également lancé dans les certifications liées au numérique.

Dans le BTP, les plateformes sont plus rares mais existent également. Les domaines de formation sont plus réduits, et vont majoritairement concerner les métiers nécessitant de forts apports théoriques avant la pratique comme les techniciens supérieur du bâtiment en économie de la construction, les conducteurs de travaux du bâtiment et du génie civil ou encore les chargés d’affaires BTP. Evidemment qu’il est nécessaire d’aller sur le terrain pour mieux comprendre et mettre en pratique ; mais les formations en ligne sont plus pertinentes et réalisables que pour les métiers liés à l’artisanat. Ce type d’enseignement permet même la création d’emploi, car pour chaque formations et donc élève, il y a un référent de formation expert du BTP.
Les modalités d’examen sont les mêmes que pour un cursus plus « classique » (oraux par Skype, examens en ligne en un temps imparti, examens finaux dans les centres de formations).

Référencement vidéo

     

      2. Le time-laps

Pas d’inquiétudes ! Ce terme archaïque signifie simplement qu’il est question de vidéos à plan fixe, en accélérées. Elles permettent de montrer l’avancement d’un chantier, de manière plus ludique. La réalisation de ce type de vidéo reste assez classique. Votre chantier, un appareil photo ou une caméra pouvant filmer l’instant, et un petit logiciel vous permettant de l’accélérer. Les time-laps sont appréciés car ils permettent de voir l’avancée des travaux et les compétences des artisans en circonstances réelles. Elles sont aussi très satisfaisantes car il s’agit de voir l’évolution d’un chantier. De son début, des nombreuses actions des artisans, à sa toute fin.

Mais quoi de mieux pour expliquer qu’une vidéo ? Retrouvez-la en cliquant sur l’image ci-dessous, catégorie « Vidéos ».

Référencement vidéo

 

      3.Le matériel

Cette partie pourrait vous sembler dérisoire, mais sachez que si la vidéo vous a toujours tenté, mais que vous ne saviez pas comment vous y prendre ; Labonnebrique vous donne quelques astuces.

Pour réaliser des vidéos, avant même de songer au support de diffusion, il vous faudra un appareil permettant de capter la vidéo. Votre téléphone, peut par exemple suffire surtout s’il est assez récent. En effet il faut prêter attention à la qualité d’une vidéo, mais les téléphones assez récents le permettent. Autrement, si vous souhaitez quelque chose de plus pointu, des appareils photos, ou réflexes, permettent la vidéo. Ces derniers sont d’un budget plus conséquent, mais si la captation vidéo est occasionnelle vous pourrez en trouver d’occasion.

Plus pointues encore : les caméras GoPro. Le prix n’est une fois de plus pas le même, mais elles peuvent être couplées à des drones et ont aussi des applications pour contrôler l’appareil, partager ses vidéos ou encore créer une courte vidéo. Des tutoriels sont également disponibles afin de ne pas se sentir perdus.

Référencement vidéo

Des logiciels existent également pour monter ses vidéos rapidement et simplement. Ces deux logiciels sont gratuits, et permettent à minima de mettre un peu de texte sur les images. Sur Windows il s’agit de Windows Movie Maker et sur Macintosh iMovie. Comme pour tout, des astuces et conseils sont disponibles sur les moteurs de recherche, mais ces logiciels restent simples d’utilisation.

 

      4.Les réseaux sociaux

Votre vidéo est faite, félicitations ! Vous pouvez désormais choisir où la poster. Les réseaux sociaux sont bien souvent la première chose à laquelle on pense.

Il vous est intéressant et possible de la mettre en ligne sur Youtube, Dailymotion ou encore Facebook. Pour les trois supports, nous vous conseillons de mettre votre fichier brut, non pas partager un lien comme il est possible de le faire sur Facebook.

Cela permettra d’accroître votre visibilité, tant sur les recherches faites que sur votre présente sur le web. Mettre en ligne plutôt que partager permet également d’avoir des statistiques plus poussées, et de faire le bilan de la cible que vous toucher. Ainsi, vous pourrez moduler ou proposer un contenu différent selon les réseaux. Facebook permet également de « booster » des publications. En d’autres termes, générer un petit budget afin de rendre plus visible une publication, dont une vidéo.

Facebook permet aussi les « Facebook live » soit vidéo en directe. Elles sont éphémères et ne sont pas censées laisser de trace une fois terminée. Cependant elles vous permettent de capter l’instant, votre chantier. Ces vidéos envoient une notification à votre communauté, et la préviennent ainsi de votre présence.

 

      5.Mettre sa vidéo sur Labonnebrique

Mettre sa vidéo sur Labonnebrique, c’est très simple ! Il vous faut accéder à votre vitrine, vous connecter, et utiliser l’assistant de vitrine. Vous positionner sur les vidéos, et copier puis coller le lien de la vidéo que vous souhaitez mettre en ligne. Donnez-lui un petit nom, et laissez le référencement faire le reste.

Référencement vidéo

Comme quoi, la vidéo ce n’est pas si compliqué et bien utile pour être référencé ! N’hésitez pas à réagir dans les commentaires, ou à montrer vos propres vidéos 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *