3 choses après chantier

Les 3 choses à savoir après un chantier

Un chantier, ce n’est pas seulement le concevoir. D’autres étapes sont toutes autant importantes, mais nécessitent sans doute moins de technique. Et nous savons combien il peut être difficile de penser à tout lors d’un chantier. Surtout lorsque ce dernier est terminé, et que la fatigue commence à se faire sentir. Ainsi, La Bonne Brique vous propose d’aborder les 3 choses à savoir après un chantier.

 

  • 1) Le nettoyage

Cette étape est l’une des premières à surgir une fois votre chantier terminé. Elle peut sembler évidente, mais il est important de la rappeler car cette dernière peut contenir certaines subtilités.

Evidemment, le nettoyage du chantier va dépendre de la nature de ce dernier. Selon s’il s’agit de rénovation, peinture, ou ébénisterie : les tâches de nettoyage ne vont pas être les mêmes.
Partons du principe que tout chantier quel qu’il soit nécessite un nettoyage évident pour pouvoir être présenté à son client.

Lorsque cela concerne de gros œuvres comme avec des travaux de constructions ou rénovations, il est préférable d’être très minutieux. Faire le tour du chantier pour établir un état des lieux est primordiale. Il ne faut pas le présenter au client avec la moindre imperfection : c’est un gage de qualité. Cela va donc passer par :

  • Le nettoyage des surfaces générales comme murs et plafonds
  • La désinfection
  • Les lavages divers (fenêtres, vitres, rebords…)
  • L’aération du bâtiment

Le nettoyage du chantier peut être commandité par le maître d’ouvrage et ainsi être inclus dans le cahier des charges des travaux. Cependant, ce sont bien souvent des sociétés spécialisées qui sont appelées. Comme par exemple Pronet Services société spécialisée dans le nettoyage des bureaux, fin de chantiers ou encore remise en état.

A la suite de cela, le tarif va être pris en compte selon la superficie des surfaces à nettoyer, les surfaces concernées ou encore les moyens mis à disposition pour se faire.

Mais la subtilité se trouve au cœur de la nature du chantier. Selon si ce dernier concerne des plus ou moins gros œuvres. Par exemple, pour des maçons ou cuisinistes, c’est l’ouvrier compétent qui nettoiera derrière lui. Il n’y aura pas besoin de faire appel à des sociétés qualifiées, d’une part en terme de coût mais aussi d’efficacité.

Nettoyage LBB

 

  • 2) La réception des travaux

La réception des travaux est un autre élément important lors d’un chantier. Elle concerne majoritairement les marchés, ainsi que la construction de logements neufs. Elle intervient avant de présenter le chantier à ses propriétaires et qu’ils n’entrent dans les lieux. La réception des travaux, c’est aussi un moyen d’utiliser certaines garanties propres au bâtiment, que nous expliciterons plus tard.

Menée par le maître d’ouvrage, c’est à partir de cet instant que les défauts constatés ne pourront plus être reprochés à l’entrepreneur mais à ce dernier. La réception des travaux fait appel à tous les prestataires sollicités lors des travaux. En d’autres termes, à la fin du chantier tous ceux y ayant participé vont être convoqués individuellement afin de constater la bonne exécution du projet.

Lors de la réception des travaux, il faut faire le tour de la construction et vérifier que tout soit aux normes et conforme au cahier des charges, au contrat. Ces contrôles sont à effectuer avec les prestataires. Il faut ainsi être muni de toutes les annexes du contrat ou autres notes descriptives. Aussi, cela peut paraître évident mais il faut vérifier le bon fonctionnement premier des équipements. Comme par exemple les ouvertures et fermetures de portes, de fenêtre, ou d’eau.

Ensuite, c’est le procès-verbal qui importe. Ce dernier va rendre compte des constations et autres détails liés au chantier. Daté et signé, il va être produit en autant d’exemplaires qu’il y aura eu de prestataires. Ce document officiel doit réellement rendre compte des anomalies constatées, car dans le cas contraire, cela induit une acception de l’intervention du prestataire et de tous ce qu’il a pu produire.

En cas de litige, c’est aussi le point de départ des garanties qu’il est possible de mettre en marche.

 

Garantie de parfait achèvement

Cette garantie intervient après la fin des travaux, et donc juste après la réception des travaux. Il est bon de la connaître, car l’année qui va suivre le chantier, le particulier va pouvoir faire appel à cette garantie. Comme dit précédemment, elle dure un an. Et pendant cette année-là, le particulier va pouvoir faire remonter à l’entrepreneur tout désordre ou problème ayant lieu dans la construction qu’il occupe (appartement, maison, ect).

Nombreux sont les éléments couverts, puisque nous partons d’une construction d’habitation, quelle qu’elle soit, complète. Nous notons par exemple les canalisations, les tuyauteries, revêtements ou encore portes et fenêtres.

Pour utiliser cette garantie, il suffit d’envoyer une lettre recommandée avec avis de réception à l’entreprise concernée. Dans cette dernière, il faut stipuler les problèmes rencontrés. En recommandée avec accusé de réception, la demande sera officiellement datée en cas de litige avec l’entreprise. Cette dernière doit d’ailleurs fixer une date pour la ou les réparations en accord avec le particulier. Dans le cas où un désaccord serait rencontré, le particulier pourrait potentiellement saisir un tribunal compétent en fonction du problème.

 

Garantie décennale

Quant à la garantie décennale, elle n’est pas spécifique dans le temps mais dans la prise en charge. Il s’agit pour cette garantie de la solidité de l’ouvrage avec notamment les grandes fissures, glissement de terrain, défaut d’étanchéité, toiture, etc.

Cette garantie est à dissocier des précédentes, car elle ne concerne pas le même moment d’achèvement du chantier. En d’autres termes, la garantie décennale peut intervenir plus tôt qu’à la toute fin du chantier. Cela peut s’expliquer par les glissements de terrain, par exemple, qui ne sont pas un défaut provenant de la main d’œuvre mais qui est plutôt indépendant de la volonté de chacun.

Lorsque ce type de dommage intervient, c’est au constructeur de les réparer. Cependant pour pouvoir bénéficier de cette assurance, le client doit avoir souscrit à une assurance dommages-ouvrages.

Concernant le délai d’utilisation de cette garantie, il est de 10 ans à compter de la réception des travaux.

 

Responsabilité civile professionnelle  

La responsabilité civile ne loge pas tous les professionnels à la même enseigne. Cependant, c’est le cas pour les métiers issus du bâtiment ou encore de l’artisanat. Jugés à risque, les incidents potentiels n’impliquent pas seulement l’ouvrier mais parfois même des passants, clients, ou encore voisins.

Cette assurance est donc obligatoire pour ces professions. Elle va protéger en cas de dommage sur un tiers, mais aussi la capacité à exercer de nouveau le travail.

 

  • 3) L’application labonnebrique.fr

La fin d’un chantier, ce n’est pas seulement des contraintes de nettoyage, d’assurances et de possibles retards. C’est aussi la satisfaction d’un projet mené à sa fin, et d’un client satisfait. Et dans ces cas-là, quoi de mieux pour immortaliser cet instant que l’application de La Bonne Brique ?

Gratuite et disponible tant sur iPhone qu’Android, elle vous permet de photographier vos chantiers et de pouvoir en garder une trace. Pour se faire, il vous suffira de deux clics, enfin peut-être trois en comptant la prise de la photo.

Simple et rapide, cela permettra également d’améliorer votre référencement sans trop perdre de temps. Le référencement se fait aussi grâce à l’activité qu’il peut y avoir sur votre vitrine. La force du référencement de La Bonne Brique repose d’ailleurs sur l’activité de ses presque 4,000 professionnels. Et c’est notamment l’application qui le permet.

Pour la publier convenablement, il vous suffira de remplir des champs comme « Titre de la réalisation », « Ville », « Description » ou encore une liste de catégories à choisir. Ce sont d’autant d’éléments clés pour avoir un référencement efficace. Nous le rappelons, les mots clés utilisés de parts et d’autres de votre vitrine doivent correspondre au champ de recherche sur lequel vous souhaitez être trouvés sur les pages Google.

 

Application LBB

 

Parenthèse effectuée, les photos de vos réalisations permettent d’ajouter un élément visuel à votre vitrine. Ce dernier sera rassurant pour les potentiels clients en quête de services. Quoi de mieux qu’un professionnel qui a confiance en son travail et n’hésite pas à le montrer ? En effet, avoir une vitrine sur La Bonne Brique c’est aussi partir à la conquête de nouveaux clients. Il est important de pouvoir montrer son potentiel, et donc les réalisations faites au cours de sa carrière. D’autant plus que les mettre grâce à l’application est rapide. C’est une nouvelle façon de communiquer pour les artisans et professionnels du BTP.

Les réalisations présentées sur votre vitrine nous permettront également de les relayer sur les réseaux sociaux. Comme par exemple Instagram, réseau très visuel qui nous permet d’avoir un fil d’actualité très esthétique. Ou encore Facebook, qui recense de nombreux potentiels clients.

Il est aussi important de prendre ses chantiers en photo pour les assurances. En cas de litige notamment, car cela peut servir de preuves.

 

N’hésitez pas à vous faire entendre ou à partager votre opinion dans nos commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *